lundi 11 mai 2015

La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la Tour Eiffel

Après avoir fini ma la lecture de l'extraordinaire voyage du fakir qui était coincé dans une armoire Ikea, j'ai souhaité découvrir le nouveau roman de Romain Puértolas.

Le titre est encore une fois à rallonge et très original : La petite fille qui avait un nuage grand comme la Tour Eiffel.





Pour ce roman, il ne faut pas avoir lu le résumé avant. D'ailleurs il n'y en a pas sur la 4ème de couverture.

Ce livre est un OVNI et est encore plus "barré" que le précédent (et pourtant il faut le faire).

Afin que vous vous fassiez une idée, l'histoire tourne autour de l'adoption d'une petite fille malade. C'est donc une histoire d'amour entre une femme et cette petite fille qui va donner des ailes à l’héroïne. 

Tout au long du livre, j'ai été dérangée par le grand n'importe quoi de cette histoire totalement invraisemblable mais cela ne m'a pas empêchée de continuer car j'avais envie d'en savoir plus... de connaître le dénouement.

Finalement c'est à la fin du livre qu'il prend toute sa dimension. On comprend tout et comment dire : on se prend une grosse claque une fois que l'on a tout compris.

Sans cette fin, j'aurai été déçue mais il faut dire qu'elle fait tout dans ce livre donc si vous le lisez, surtout ne vous arrêtez pas en route (ou plutôt devrais je dire au vol...)

J'ai préféré le livre du Fakir car il était plus drôle (malgré la dure problématique des migrants) mais ce livre est vraiment une surprise de part sa fin.

Vous avez lu des romans de cet auteur ?
Vous en avez envie ? 



  Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaire(s):

Djahann a dit…

Les titres comme ça me donnent envie !
Mais si c'est trop "n'importe quoi", je crois que je n'arriverais pas à le lire !

Ingrid Dussart a dit…

Coucou !! tu m'as convaincu !! je pense qu il vaut vraiment la peine que je le lise !! Merci :)

Enregistrer un commentaire